Ajouter des marges de couture et des valeurs d’ourlet

La couture est une activité qui demande de la précision. Et ce qui peut paraître anecdotique, à première vue, peut avoir une importance capitale pour le bon déroulement de votre projet.

Les marges de couture font assurément partie de ces petites choses essentielles qui, si elles sont parfaitement exécutées, vous faciliteront le travail et vous rendront fière de vos finitions.

La marge de couture, appelée aussi surplus ou valeur de couture est le tissu compris entre la piqûre et le bord brut de votre ouvrage. Cette marge peut être incluse ou non dans votre patron. Lorsqu’elle est incluse, sa valeur est précisée. Lorsqu’elle ne l’est pas, vous pouvez faire à votre habitude, sauf indications contraires. (Les patrons Joues à Bisous n’incluent pas les marges de couture)

Les marges de couture varient bien souvent entre 0.5 et 2cm. De manière générale, on retrouve fréquemment 1cm pour une couture classique sur tissu chaîne et trame, 1.5cm pour une fermeture invisible ou une couture anglaise, 0.7cm pour une couture sur tissu maille. Mais, ces valeurs sont variables selon le modéliste et l’ouvrage.

Afin de vous éviter tout travail supplémentaire, il est préférable de tracer vos marges de couture directement sur papier une fois votre patron relevé. Mais, si tracer les marges de couture de lignes droites est un jeu d’enfant, les extrémités des parties courbées doivent en revanche faire l’objet d’une attention particulière. Une fois assemblées, deux extrémités possédant une valeur d’angle différente ne formeront pas une courbe régulière et vous obtiendrez un décalage que s’avérera très gênant pour la suite de votre projet.

Ainsi, lorsque l’on trace des marges de couture, il faut veiller à ce que les extrémités des parties courbées forment des angles droits (90°).

Sur un buste, on fera donc attention au niveau des épaules et du dessous de bras.

Buste

 

Sur une manche, on s’attachera à soigner les extrémités de l’emmanchure.Manche

 

Parallèlement, il est aussi important de tracer ses valeurs d’ourlet correctement.

En effet, si on se contente d’allonger un bas de manche, de buste ou de jambe comme sur le schéma suivant (ici, on prend l’exemple d’un ourlet simple), l’on voit bien qu’une fois plié, le bord brut (ligne rouge du bas) et la partie du vêtement sur laquelle il se rabat (ligne rouge du haut) n’auront pas la même largeur. La couture sera donc impossible.

MancheMauvaisOurlet

Afin de remédier à ce problème, il faut donc tracer son ourlet en tenant compte de la largeur de la partie du vêtement sur laquelle il viendra se rabattre. Et comme un bon schéma vaut parfois mieux qu’un grand discours…

Manche

N’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous avez la moindre question…

Si vous souhaitez imprimer ce tuto au format pdf, c’est ici :

Tuto_AjouterdesMargesdeCoutureetdesValeurdOurlet